Islande – Keflavik ► Reykjavik – Jour 1

Le récit de notre première journée en Islande : de l’aéroport de Keflavik à la capitale islandaise, Reykjavik, en passant par la péninsule de Reykjanes…

Carte road trip Islande

Nous arrivons à l’aéroport de Keflavik à 9h du matin, après 3h30 d’avion ! Un peu fatigués par notre courte nuit, nous étions tout de même super heureux de poser le pied sur le sol islandais. Avant que l’avion n’atterrisse, nous avons pu admirer la beauté de cette nouvelle contrée et on était encore plus impatients. On récupère notre petite voiture louée à Avis Budget (une Hyundai I10), et après avoir eu du mal à faire rentrer nos valises (#onnesaitpasvoyagerléger), on part en direction de l’église de Hvalsnes. Sur la route, nous voyons nos premiers champs de lave et de lupins et il faut le dire, on en prend plein la vue !

La péninsule de Reykjanes

Hvalsneskirkja / Hvalsnes Church / L’Eglise d’Hvalsnes (15 minutes d’arrêt)

Les églises islandaises sont vraiment très belles et très différentes de celles que l’on peut trouver en France. Nous avons eu la chance d’en croiser beaucoup sur notre route et à chaque fois, c’était un vrai plaisir de les prendre en photo !

L’église de Hvalsnes, quant à elle, a fini d’être construite en 1887, à une centaine de mètres de l’océan. Elle est particulière en raison de son clocher multicolore. Le petit cimetière enherbé qui l’entoure et le silence qui y règne sont vraiment appréciables et il faut le dire, on se sent déjà ailleurs.

Islande | L’Eglise d’Hvalsnes

Islande | La péninsule de Reykjanes

Islande | L’Eglise d’Hvalsnes

Grindavik et ses épaves de bateaux (25 minutes d’arrêt)

Après l’église, nous nous sommes rendus à Grindavik. Si la ville en elle-même n’a pas beaucoup de charme son petit port typiquement islandais et ses épaves échouées de bateaux méritent le détour. En effet, l’océan est très agité à cet endroit-là et beaucoup de bateaux ont terminé sur les rochers , et certains sont là depuis plusieurs dizaines d’années… vu que ce n’est pas quelque chose que l’on voit régulièrement en France, on était obligés d’y aller, vous vous en doutez !

Islande | Grindavik

Islande | Grindavik

Islande | Grindavik: épave de bateau Islande | Grindavik: épave de bateauLa route pour observer ces épaves est assez mauvaise mais en Islande, il faut savoir que les routes le sont souvent. D’ailleurs, petite parenthèse utile : certaines routes ne sont autorisées qu’aux 4X4 en Islande (les routes F). Mais celles-ci sont en général bien indiquées donc no worries !

Attention : ce n’est pas parce que vous tombez sur une route de gros cailloux (comme celle que nous avons empruntée) que c’est forcément une route F. Celle-ci n’en était pas une donc allez y doucement et ça devrait passer.

La zone géothermique de Seltun à Krysuvik (30 minutes d’arrêt)

Et c’est reparti pour une nouvelle destination ! Cette fois-ci, nous nous dirigeons vers un endroit où l’odeur de soufre (ou d’œufs pourris, à vous de choisir) est omniprésente : la zone géothermique de Seltun. Là-bas, vous trouverez des fumeroles, des bains de boue en ébullition, des bassins d’eau (très) chaude aux couleurs magnifiques. Attention où vous mettez les pieds, ou vous risquez d’y rester ! #onlyjoking. Non, sérieusement, cet endroit vaut le détour. Dans le même genre, vous avez Geysir mais même s’il n’y a pas de geyser à Seltun, le lieu est très joli et il y a surtout beaucoup moins de monde.

Islande | Zone géothermique de Seltun
multicolore

Islande | Zone géothermique de Seltun

Islande | Zone géothermique de Seltun

Islande | Zone géothermique de Seltun

Islande | Zone géothermique de Seltun

Et les paysages pour y parvenir sont magnifiques ! Quand nous y sommes allés, en juin 2017, de la soupe de langoustine y était vendue par un petit camion ambulant. Nous ne l’avons pas goûté mais nul doute qu’elle était très bonne.

Islande | Péninsule de Reykjanes

Islande | Péninsule de ReykjanesIslande | Péninsule de Reykjanes

La jolie église « Strandakirkja » (Selvogur) (30 minutes d’arrêt)

Des églises en Islande nous en avons vu plusieurs dizaines mais celle-ci fait indéniablement parti de notre top 3. Au bord de l’océan, entouré de vastes champs et de petites maisons pleines de charme … difficile de trouver meilleur cadre ! Ne la loupez pas elle vaut le détour.

Islande | Reykjanes: l'église Strandakirkja

Islande | Reykjanes: l'église Strandakirkja

Islande | Reykjanes: l'église Strandakirkja

Islande | Reykjanes: l'église Strandakirkja

Reykjavik

Pour nous, un road trip est synonyme de liberté : s’arrêter au bord de la route, redémarrer, ralentir pour admirer le paysage… Mais dès qu’on approche des grandes villes, les problématiques de stationnement ressurgissent et Reykjavik ne fait pas exception. Après avoir emprunté de nombreuses ruelles, nous avons finalement réussi à nous garer à proximité du lac Tjörnin où il y avait plusieurs places disponibles (visitez notre parcours sygic pour savoir exactement où).

Islande | Reykjavik

La capitale islandaise, à l’image du nombre d’habitants sur l’île, est à taille humaine. L’ambiance y est paisible et le centre se visite rapidement. Pour autant, il ne faut pas hésiter à sortir des lieux touristiques pour s’imprégner de l’atmosphère islandaise. Vous pourrez ainsi découvrir de petites maisons colorées et des bars sympas.

Islande | Reykjavik

Islande | Reykjavik

La célèbre église de Reykjavik (20 minutes si vous ne montez pas en haut)

Construite en 1986, cette église est la plus connue d’Islande mais c’est également l’un de ses plus hauts bâtiments. A l’intérieur, l’orgue est très impressionnant. Nous ne sommes pas montés en haut de la tour car nous avions un budget serré, mais pour ceux que cela tente, n’hésitez pas ! Pas loin, le lac Tjörnin est très joli.

Islande | Reykjavik et son église à l'architecture atypique

Bæjarins beztu pylsur – pour une petite faim

Sur la place Ingolfstorg, vous trouverez des hots dogs réputés pour être les meilleurs de la planète ! Nous les avons goûtés et ce serait compliqué d’affirmer que ce sont les meilleurs de la planète car pour cela il faudrait les avoir tous goûtés (rationalité, quand tu nous tiens…), mais clairement ils font partie des meilleurs que nous avons jamais mangés. Et il paraît même que Bill Clinton était venu pour une petite dégustation!

Le Harpa (20 minutes)

L’architecture de cette salle de concert est assez incroyable ! Il est possible de rentrer dans le hall et monter dans les étages, il y a des restaurants et une boutique. Le Harpa a remporté le prix Mies van der Rohe en 2013, décerné par l’Union Européenne et la fondation du même nom. Je vous recommande d’aller y faire un tour, c’est un incontournable de Reykjavik.

Islande | Reykjavik et son centre culturel le Harpa

Sólfar (15 minutes)

Sólfar signifie « le Voyageur du Soleil » en Islandais. Cette sculpture est située sur le bord de l’ancien port de la ville, non loin du Harpa. Elle représente la silhouette d’un bateau viking « qui se dirige vers le soleil quand celui-ci se couche ». Nous avons lu à de nombreux endroits qu’il était conseillé d’y aller au coucher et au lever du soleil, mais nous n’avons pas réussi à comprendre quand le soleil se couche en Islande étant donné qu’il fait toujours jour au mois de juin, y compris quand le soleil s’est couché.

Islande | Reykjavik: le voyageur du soleil

Islande | Reykjavik: le voyageur du soleil

A voir également

    • Raufarhólshellir : un tunnel de lave souvent décoré de glace
  • Le jardin botanique de Reykjavik : nous ne l’avons pas trouvé, mais nul doute qu’il était super joli.

Reykjavik City HI Hostel – l’auberge où nous avons passé la nuit

Notre première nuit en Islande ne fut pas de tout repos ! Cette auberge de jeunesse est située à un peu plus de trois kilomètres du centre-ville. Le gros point positif de cette auberge selon moi est son côté « eco-friendly », étant donné que la protection de la nature me tient à cœur. Mais après, ce fut l’une des nuits les moins reposantes de notre séjour, et nous n’avons pas été super contents d’y redormir à la fin de notre voyage, puisque nous y sommes retournés la dernière nuit. Cette auberge attire énormément de jeunes qui rentrent à 4h du matin sans trop se soucier des gens qui dorment puis qui sortent à nouveau cinq minutes plus tard pour je ne sais quelle raison en claquant une nouvelle fois la porte (etc.). Vous l’aurez compris, ça n’arrête pas ! Nous n’avons pas trouvé les sanitaires très propres non plus, et pourtant nous ne sommes pas compliqués.

Cependant, il est important de savoir que les hôtels sont très chers en Islande et qu’avec celui-ci, nous nous en sommes tirés pour environ 36 euros la nuit par personne dans un dortoir mixte de 6 lits sans petit-déjeuner au mois de juin.

Le prix est donc raisonnable et cela vaut bien le coup de souffrir un petit peu.

Vous avez aimé cet article?

Vous pouvez vous abonner à notre facebookinstagrampinterest pour suivre l’actualité du blog et être informé(e) de l’arrivée de nos prochains articles.


Fan de Pinterest ? Gardez cet article sous la main :


Envie d’en lire plus ? Voici la suite de notre road-trip :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.